La mode à la sauce « Made in Italy »

Madeitaly_VersaceEn 1951, a lieu, à Florence, le premier défilé qui va faire de la mode italienne un outil de reconstruction économique et une expression du style italien. Aidé par les Américains, le « Made in Italy » va devenir, dès les années 1970, une industrie forte et les marques italiennes des symboles du glamour.

C’est ce que relate le documentaire diffusé dimanche 27 septembre sur Arte et encore visible pendant quelques jours notamment ici : http://www.arte.tv/guide/fr/058938-000/made-in-italy?autoplay=1

Les atouts de la mode italienne – des vêtements portables, des tissus de qualité, des prix raisonnables – attirent rapidement les clientes américaines. Des maisons familiales de maroquinerie (Gucci) ou des aristocrates désargentés (Emilio Pucci) se lancent dans ce pari économique mais aussi culturel. Suivront Gianfranco Ferré, Roberto Cavalli, Valentino, Cerruti…

Promotion de la mode italienne par le tandem actrices/paparazzi dans les années 1960, phénomène d’industrialisation du secteur à Milan dans les années 1970, confrontation stylistique de Versace et Armani, conquête du monde par les marques avec le revers de la délocalisation, le documentaire narre l’histoire du « Made in Italy » qui a fait passer le pays du néo-réalisme à un glamour exalté, parfois en manque de sens.

Photo : © Granata/Leemage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *