Votez pour moi

HelderdaRochaParis_Champs-ÉlyséesMon programme pour les Champs-Elysées

En ce jour de premier tour des élections municipales, je me lance sans doute tardivement. Je me présente officiellement comme maire des Champs-Elysées. En ma qualité de femme (comme les deux principales candidatures à la course à Paris), je pars avec de sérieux arguments (les avantages d’être une femme restant encore à démontrer) pour conquérir la plus belle avenue du monde de la plus belle ville du monde. Et puisque ce mandat n’existe pas, vous ne risquez rien à me soutenir.

Comme tous les candidats de France, je souhaite être choisie uniquement pour mon programme. Si mes propositions ont été réfléchies et élaborées sur le terrain, sachez que comme la plupart de mes collègues, la grande majorité de mes brillantes idées n’ont aucun financement viable. Même pas un début d’estimation comptable.

Le bilan est bref : Les Champs-Elysées ne servent à rien. Si les touristes en font un passage obligé de leur périple, les Parisiens les voient juste comme une artère qui ne distribue plus grand-chose et n’a rien de vitale dans l’activité parisienne. On y vient encore pour travailler (plutôt dans les rues adjacentes), se faire une toile dans la grande salle de l’UGC Marigny et une fois par an pour reluquer les illuminations de Noël qui « ne sont vraiment pas terribles encore cette année. Normal, ceux sont les mêmes que l’année dernière. »

Mon premier engagement est de rouvrir le magnifique espace qui accueillait feu le Virgin. Je proposerai ainsi que le Monoprix qui se trouve à l’ombre de ce majestueux édifice depuis des années, y prenne enfin ses quartiers. L’alimentation y sera à l’honneur mais également l’habillement pour enfants. Ce rayon dédié fait le bonheur des parents parisiens en quête d’un pantalon en coton taille 3 ans à moins de 24 euros. L’enseigne pourra enfin accueillir les touristes chinois qui, aux dires de la caissière de l’actuel sous-sol -rayon souvenirs, arrivent par car entier pour acheter assortiments de chocolats et sacs imprimés de Tour Eiffel et de Sacré Coeur.

Question transport, je m’inscris dans la tendance actuelle de la fin de la voiture en proposant de supprimer définitivement les automobiles. Je mettrai donc en place un service de remonte-pente gratuit qui augure de la possibilité un jour d’accueillir les Jeux olympiques d’hiver au coeur de l’Ile-de-France. Pour la descente, une piste de bobsleigh permettra, depuis l’Arc de triomphe, de rallier le Rond-Point des Champs en 10 secondes top chrono.

La culture n’est pas oubliée. Je prévois le retour des livres sur notre belle avenue. Sephora sera préempté. La disposition tout en longueur du magasin est en effet idéal pour accueillir une librairie qui sera admirée pour son record de rayonnage, le plus long de Paris. Une place de choix sera réservée au Parfum de Süskind dans la nouvelle librairie. Les nostalgiques de fragrances et autres onguents pourront se ravitailler chez le tout proche Guerlain tous les jours jusqu’ 3 heures du matin.

Voici donc des premières mesures d’un programme innovant qui, sans doute ne sera pas compris. En attendant que les Champs-Elysées aient un édile dédié, n’oubliez d’aller voter dans vos arrondissements qu’il pleuve ou qu’il vente.

Photo © Helder Da Rocha FlickR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *