Eugène Isabey : Aquarelles de bords de mer

musée du LouvreSi Paris Plages ouvre ces jours-ci, c’est bien au Louvre que vous pourrez prendre un bon bol d’air iodé en découvrant les aquarelles du peintre Eugène Isabey (1803-1886). « Par les ruelles et par les grèves » s’expose jusqu’au 17 septembre 2012.

C’est au deuxième étage du Louvre, dans le département de la peinture française que sont présentées, comme une pause dans le défilé des grandes toiles des maîtres du XVIIe siècle, les aquarelles d’Eugène Isabey. Trois petites salles rassemblent les œuvres à l’eau reproduisant bords de mer bretons et normands. Falaises, grèves, rochers, citadelles, le peintre a croqué au plus près de l’eau et du ciel. Sur le papier, la série sur les falaises d’Etretat annonce la couleur. Le dessin est simple, la maîtrise de la technique aqueuse est sensationnelle. Etincelles de lumière sur le Grand Bé de Saint-Malo, confrontation colorée du ciel et de la mer dans la Baie de Saint-Enogat, Isabey nous embarque. Avec ses carnets de croquis sous les yeux, on ose imaginer la difficulté de dépeindre des rivages à la météo constamment changeante. Sur un croquis au graphite, l’artiste annote ses observations : « blanc jaune ; plus blanc ; jaune ; foncé ; vapeur jaune ; reflets bleus ; crêtes éclairés », une palette un peu casse-tête mais une réalisation simple qui contente l’œil. Le blanc vient structurer le tout, apporte la lumière, le rythme.
Port d’attache
Quand il quitte la plage, c’est pour s’aventurer dans les villages de bord de mer. Sa palette lorgne alors vers le marron. Détails des fenêtres, des portes, des toits, la précision du peintre fait vivre des motifs plus ternes d’une belle façon. Les rues de Vitré en ressortent lumineuses. Dans les années 1850, Isabey trouve son port d’attache à Varengeville près de Dieppe. Le vert vient compléter son spectre coloré avec des aquarelles de chaumières, vergers, cour de ferme. Et toujours ce blanc qui souligne qui anime. Prenez l’air marin tout l’été avec Eugène Isabey.

Site officiel : http://www.louvre.fr/expositions/eugene-isabey-1803-1886-br-par-les-ruelles-et-par-les-greves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *