Photo : Le portail Arago ouvert

Le 27 mars 2012, le ministère de la Culture et de la Communication a lancé Arago, le portail qui mettra en ligne, à terme, l’ensemble des collections photographiques conservées en France.

En 1839, François Arago, physicien et homme politique français, présente devant l’Académie des Sciences et des Beaux-Arts réunies les premiers clichés issus du procédé de Daguerre. En 2012, Arago devient le nom du portail Internet dédié aux collections photographiques françaises. C’est un site en construction permanente puisque, pour le moment, seules les photographies de la direction générale des Patrimoines et des établissements publics du ministère sont concernées par ce partage numérique (17 000 à l’heure actuelle). Les photographies à voir proviennent, entre autres, de la Bibliothèque nationale de France, du Centre Georges Pompidou, du musée d’Orsay ou du musée Guimet. A terme, près de 70 000 clichés viendront enrichir ce portail.
Professionnels et grand public
Pour les professionnels, c’est évidemment un outil de recherche et une mine d’informations sur les photographies conservées en France, leur localisation, leur histoire. Pour le grand public, le portail se révèle être un musée virtuel de la photographie comme l’indique la RMN-Grand Palais, au cœur du projet. Par auteurs, thèmes, techniques, collections, galeries, ressources, la navigation se fait en simplicité et élégance. Une notice jouxte chaque photographie. Le site met aussi en ligne biographies de photographes, liens vers des expositions virtuelles ou blog. Le visiteur peut donc voir et trouver des précisions sur un cliché, découvrir une partie de l’histoire de la photographie en quelques clics. Wikiconos invite les détenteurs de fonds à participer au portail et à l’enrichir. Ouvert tous les jours et à toutes heures, ce musée virtuel est bien évidemment gratuit.

www.photo-arago.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *