La gare Saint-Lazare en voie de rénovation

Le 21 mars 2012, la gare Saint-Lazare dévoile ses espaces publics rénovés et notamment un centre commercial doté de 80 boutiques.

En ce début mars, les ouvriers et architectes s’activent sur le chantier de restauration de la plus ancienne gare parisienne édifiée en 1837. Après une fermeture pour les gros travaux, les lieux repensés s’ouvrent peu à peu aux yeux des voyageurs et autres curieux sous les échafaudages. Et c’est d’abord la clarté de la salle des pas perdus qui étonne quand on se rappelle de l’ancienne version et de ses éclairages artificiels. Murs et escaliers rénovés – certains escaliers historiques ont d’ailleurs été démontés puis replacés pierre par pierre pour faciliter les travaux -, la verrière cernée de caissons blancs n’en ressort que plus majestueuse dans sa simplicité. Elle illumine ainsi toute la salle qui a gardé ses décors vitrés figurant les villes desservies par la gare. De Saint-Germain-en-Laye, destination historique des trains en passant par les villes et la côte normandes, ces illustrations conservent l’aspect XIXe siècle du lieu. Dans l’escalier d’honneur, classé aussi aux Monuments historiques, le plafond, soutenu par des piliers de style corinthien, retrouve sa couleur d’origine avec ses fleurs redorées à la main.
Coup de jeune
Pour le reste, on est bien dans le XXIe siècle. A l’instar de la rénovation de la Gare du Nord, Saint-Lazare connaît un véritable coup de jeune. On reprend les formules qui fonctionnent. Ainsi la verrière n’éclaire plus seulement la salle des pas perdus mais aussi les deux étages inférieurs où un centre commercial s’installe. Alu brossé pour les rampes, bois exotique au sol, ascenseurs et rambardes transparents, écrans remplaçant les palettes d’informations, signalétique modernisée, les 450 000 voyageurs quotidiens voient leur gare se mettre au goût du jour. Les enseignes sont aussi concernées. A côté des poids lourds de la distribution comme Virgin, Sephora, Monop ou Foot Locker, s’installent les plus chics Lacoste, Guess, Aigle, Petit Bateau, Muji. La rumeur enflant, l’installation d’un Burger King au sein de la gare retient toute l’attention des fans de Whopper.
Si, sur les quais, les verrières immortalisées par Monet font un peu grise mine, le hall rénové va sans doute redonner du peps à cette gare un peu endormie et étriquée. Etape suivante dans le chantier Saint-Lazare, l’extérieur de la gare avec des aménagements proches de ceux réalisés à la Gare du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *