Le peintre Breitner, photographe de rue

Oudezids AchterburgwalJusqu’au 22 janvier 2012, l’institut néerlandais de Paris expose une sélection des photographies de George Hendrik Breitner. Peintre reconnu de la fin du XIXe siècle, Breitner s’est également adonné à la pratique photographique. C’est dans les rues d’Amsterdam que l’artiste s’est principalement posté pour capter l’activité de la ville.

« Pionnier de la photographie de rue », c’est sous un titre un peu ambitieux que l’Institut néerlandais présente le travail photographique du peintre naturaliste George Hendrik Breitner. Peu connu en France –le musée d’Orsay possède deux toiles du maître-, Breitner est très réputé aux Pays-Bas pour ses paysages et scènes de vie quotidienne. C’est ce que l’on retrouve dans sa production photographique exposée à Paris. Amsterdam constitue son principal terrain de jeu. Passants, petits métiers, canaux, c’est une ville typique qu’immortalise le peintre-photographe. Il laisse volontairement de côté les grandes constructions qui sont en train de modifier l’aspect de la ville. Tout au plus, il s’intéresse aux chantiers qui en découlent. Si on peut facilement imaginer que la photo va inspirer de futures toiles, Breitner joue aussi de l’appareil photographique pour en exploiter les possibilités : contre-jour, gros plans, cadrages décentrés.

L’exposition assez courte laisse une impression que Breitner n’a été qu’un amateur éclairé de la photographie. Elle ne justifie en aucun cas le terme de « pionnier » qui annoncerait une influence de Breitner sur d’autres photographes. Et d’ailleurs, les négatifs de l’artiste n’ont été redécouverts que dans les années 1960. Pour mieux connaître le travail photographique de Breitner, un tour est donc nécessaire sur le site de l’institut national néerlandais pour l’histoire de l’art qui a numérisé plus de 2000 clichés du peintre-photographe. On a là le résultat d’un vrai de travail de photographe de rue entre Rotterdam et Amsterdam. Pour compléter, on se rend aussi sur le site du Rijksmuseum pour découvrir la peinture de George Hendrik Breitner (1857-1923).

Institut néerlandais, 121 rue de Lille, 75007 Paris, www.institutneerlandais.com
Institut national néerlandais pour l’histoire de l’art : www. rkd.nl
Rijksmuseum : www.rijksmuseum.nl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *