La Cité de l’architecture vous invite à l’hôtel

cité de l'architectureA écouter

Du 5 octobre 2011 au 19 février 2012, la Cité de l’architecture présente l’exposition : l’hôtel particulier, une ambition parisienne. A conseiller aux nostalgiques des grands intérieurs urbains et aux fans des maquettes et plans.

Comment rendre compte de l’esprit des hôtels particuliers parisiens dans une exposition. C’est ce que tente la Cité de l’architecture avec L’hôtel particulier : une ambition parisienne. Dans les sous-sols du Palais de Chaillot, l’exposition débute par une mise en condition des visiteurs. Vestibule, antichambre, bibliothèque, les salles ont été aménagées pour donner aux visiteurs l’impression de se retrouver dans un hôtel particulier, trompe l’œil et faux carrelage à damier à l’appui. Si la distribution habituelle d’un hôtel est rendue et expliquée -la galerie de promenade et les escaliers de service ne sont pas oubliés – elle est plutôt ludique. Bon point pour une exposition sur l’architecture qui, à première vue, pourrait en décourager plus d’un. En quittant le jardin, la seconde partie de l’exposition commence. Plus traditionnelle, elle évoque plusieurs hôtels particuliers du Moyen-Age au début du XXe siècle. Plans, photos et surtout maquettes en bois ou cire, vont ravir les amoureux de maisons de poupée et les fans de cours de EMT. Les emblématiques hôtels de Cluny et Lambert côtoient le plus fantasque hôtel de Thélusson avec son arc de triomphe en guise de porte et le Palais rose marqué par son escalier monumental. Place du jardin, rôle de la forme de la parcelle dans la définition du plan, matériaux utilisés, tous les aspects de la construction sont abordés sans lourdeur. Ecrans et tables numériques permettent de participer activement à l’exposition. Le documentaire sur les hôtels de Soubise et de Rohan (aujourd’hui, les archives nationales) conclut la visite. Ambition de Parisiens plutôt fortunés et d’architectes imaginatifs, les hôtels particuliers ont donné une silhouette à la capitale. Au sortir de l’exposition, on ressent une furieuse envie de redécouvrir ceux qui existent encore et d’imaginer ce que pourrait être ce type d’habitation au XXIe siècle.

Cité de l’architecture et du patrimoine
1 place du Trocadéro
75016 Paris

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *