Si Versailles m’était enquêté

Dernière lecture en date : Intrigue à Versailles d’Adrien Goetz. L’intrigue, c’est une femme retrouvée morte dans un bassin du jardin du célèbre château et l’apparition mystérieuse d’un meuble dans les appartements de Marie-Antoinette. A partir de ces deux éléments, Pénélope, conservatrice nouvellement nommée à Versailles, nous mène dans une enquête mêlant les codes du roman policier et l’histoire de l’art. Accompagnée par son amoureux de journaliste, elle va démêler cette affaire de façon enlevée et fraîche.
Enquête et art
Enseignant en histoire de l’art à la Sorbonne, l’auteur expérimente depuis son premier roman, La Dormeuse de Parme (2003), cette formule de l’enquête dans le milieu de l’art. Le fil de l’enquête est un excellent prétexte pour nous plonger ou replonger dans l’histoire de ce château. Adrien Goetz arrive à mettre en scène la complexité de ce monument sans être lui-même complexe. Il décrit aussi le milieu professionnel des conservateurs d’une façon assez mordante ; les prérogatives des uns, les ambitions des autres, la lourdeur de la hiérarchie et de la tradition, la place des mécènes.
A l’heure où les Français se passionnent pour leur patrimoine artistique, Adrien Goetz, à travers son livre, amène un regard critique sur nos institutions culturelles et la tendance à la sacralisation de nos biens communs. Tout cela dans une intrigue qui tient en haleine.

A.Goetz, Intrigue à Versailles, Le Livre de Poche, 2010 (6,95 euros).

Culture Box : une boîte à idée culturelle

Un mur d’images vous attend dès la page d’accueil. En déplaçant la souris sur les différents cadres, un titre vous apparaît et vous indique clairement le sujet. En cliquant sur l’image de votre choix, une vidéo démarre. Culture Box propose une multitude de reportages illustrant l’actualité culturelle en France.
Les vidéos sont une compilation des reportages réalisés par les différentes rédactions de France Télévisions (principalement France 2 et France 3) et de moments télévisés (live de Ce soir ou jamais, extraits des Victoires de la musique). Ce « premier guide culturel en vidéo » se veut pratique et informatif. Au-delà des vidéos, souvent courtes, des onglets proposent des infos supplémentaires et des liens Internet. A gauche du mur d’images, la possibilité d’une recherche par thème ou région vient compléter ce site simple et efficace. Rapide, Culture box donne des idées de sortie et de découverte culturelle.

www.culturebox.fr

Aux musées avec Google

Le 1er février, Google a dévoilé sur sa page d’accueil sa nouvelle application : Google art project. Fruit de 18 mois de travail, cette application propose à l’internaute de se promener dans les couloirs de grands musées internationaux. Calqué sur la technologie de Google street view qui permet déjà d’évoluer dans les rues de nos villes, Google art project offre une entrée gratuite pour admirer près d’un millier d’œuvres.
A vélo ou à pied, les techniciens du projet ont baladé leur chariot équipé de matériels de prises de vues dans les salles du Musée d’art moderne (MOMA) de New-York, dans les allées du Château de Versailles, sur les sols en mosaïque du Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg…
En arrivant sur la page du project art, vous pouvez choisir parmi les 17 musées partenaires. A partir de là, vous évoluez dans les salles en ayant la possibilité de vous diriger via les flèches, de tourner à 360 degrés, d’aller vers une œuvre en particulier.
Haute résolution
Si les vues des couloirs et salles ne sont pas d’une grande netteté et la circulation parfois laborieuse, certaines œuvres ont eu un traitement de faveur. A Versailles, le portrait de Marie-Antoinette de Lorraine-Habsbourg, reine de France et ses enfants peint par Vigée-Lebrun a été numérisé à hauteur de 14 milliards de pixels ; un zoom sur la toile montre le moindre coup de pinceau. Les toiles marquées d’une croix s’admirent en haute résolution et de nombreuses informations les concernant sont disponibles.
Pour débuter sur cette application, un guide du visiteur aide l’internaute à se repérer dans les musées et découvrir des toiles en particulier. Malgré une certaine lenteur et quelques bugs, Google art project offre un réel panorama de l’art, beaucoup d’informations et des options intéressantes. Constituez ainsi votre propre collection en piochant les œuvres dans les musées. Une idée pour préparer vos réelles prochaines visites ou découvrir les collections d’un musée de façon ludique.

www.googleartproject.com

Dans les coulisses du projet, une courte vidéo qui montre le travail entrepris pour Google art project :