A la mère de famille : monument historique de la confiserie

A l’angle de la rue du Faubourg Montmartre et de la rue Richer, la façade vert bouteille et irrégulière de A la mère de famille ne peut qu’attirer l’œil. Cette devanture classée aux monuments historiques (1984) reflète l’évolution de la boutique créée en 1761. Les spécialités de la maison s’affichent en lettres dorées : Confiserie et desserts, Fabrique de confiture, Spécialité de miel, Chocolaterie. En 250 ans, la boutique a plusieurs fois changé de main et a introduit de nouveaux produits avec une préférence pour les délices sucrés. Après la façade, les vitrines prennent le relais pour mettre l’eau à la bouche de n’importe quel promeneur.
En cette période de Noël, le chocolat tient la vedette. La décoration en a fait son thème principal : des cônes en chocolat symbolisant des sapins ornent les vitrines où sont présentés les assortiments de palets de Montmartre (leur spécialité), les boîtes de praline et autres paquets d’orangettes.
Comptoirs en bois
La visite se poursuit à l’intérieur. L’aménagement semble ne pas avoir bougé depuis la fin du XIXe siècle. Ont été conservés le carrelage noir et blanc, les grands comptoirs en bois et surtout les écriteaux présentant les produits et leurs tarifs. Et justement venons-en aux produits qui seront de réelles madeleines de Proust pour la plupart : caramels mous, marrons glacés, roudoudous, sucres d’orges, bonbons acidulés… Les spécialités des régions françaises remplissent également les étagères : calissons d’Aix, sablés de Nancay, madeleines de Commercy, négus de Nevers.
Tablier orange pour les vendeurs, vieille caisse enregistreuse dans un box en bois, jusqu’au bout de la visite, l’atmosphère XIXe siècle vous accompagnera pour un plaisir bien présent.

A la mère de famille. 35 rue du Faubourg Montmartre, 75009 Paris

www.lameredefamille.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *